Les troubles du sommeil et des rythmes biologiques. Peut-on éviter ces maux de la vie moderne ?

Animée par Dr. Claude Gronfier A l’institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II
Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, Inserm-CNRS-Université de Lyon, France Les organismes vivants ont évolué dans un environnement rythmique, pour la plupart le cycle lumière-obscurité. Il n’est donc pas surprenant d’observer des rythmes biologiques proches de 24h, aussi bien chez les bactéries, que les champignons, les plantes et les animaux. Chez l’Homme, les performances cognitives, la puissance musculaire, le cycle veille-sommeil, l’humeur, la division cellulaire et la réparation de l’ADN, présentent un rythme de 24h, contrôlé par une horloge biologique interne, qu’on appelle « l’horloge circadienne ». Afin que ces rythmes soient exprimés de manière appropriée au cours des 24h, c’est à dire au bon moment, l’horloge biologique doit être remise à l’heure quotidiennement. Cette synchronisation est principalement réalisée par la lumière, via des photorécepteurs dans la rétine de l’œil.  Une mauvaise synchronisation de l’horloge, ou une exposition à la lumière au mauvais moment, se traduit par des troubles du sommeil, de la vigilance, de la mémoire, des systèmes immunitaire et cardiovasculaire, et du métabolisme. Dans certaines situations chroniques, comme dans le travail de nuit, on observe une plus grande prévalence de certaines maladies, du métabolisme (obésité, diabète), de l’humeur (anxiété, dépression), et de certains cancers.   On observe aussi des troubles, dans une moindre mesure mais de manière significative, chez les forts consommateurs de nouvelles technologies (écrans à LED) avant le coucher, souvent chez les adolescents mais pas uniquement, et particulièrement chez les couche-tard lève-tard. Les études récentes montrent aussi que le changement d’heure peut aussi induire des effets négatifs sur la santé. En conclusion, une bonne synchronisation de l’horloge biologique est indispensable à la santé. On parle beaucoup de l’importance d’une bonne hygiène alimentaire pour être en bonne santé, il faut maintenant dire qu’il est tout aussi important d’avoir bonne hygiène de lumière et une bonne hygiène de sommeil. Sans une hygiène de lumière appropriée, l’horloge biologique perd le tempo, et c’est la cacophonie !.  

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LA CONFÉRENCE PRIÈRE DE CONTACTER: