Formations continues

L’IAV participe activement dans le cadre du renforcement des capacités des cadres africains par l’organisation de formations continues à la demande. Grace au concours financiers de bailleurs de fonds internationaux ou bilatéraux, ces formations sont dispensées aussi bien à l’IAV que dans les pays d’origine. Des stages de mobilité pour des étudiants et fonctionnaires sont également organisés.

Recherche

Le partenariat avec les pays africains est également effectué à travers d’autres programmes de financement tels que les programmes européens de recherche. Deux projets en particulier peuvent illustrer cette collaboration réussie :

  • Le projet Biowaste 4S

Biowaste 4SP est un projet de recherche de 3 ans (2012-2015) financé par le programme FP7 de l’Union Européenne. Le projet vise à montrer et démontrer la feuille de route technique pour l’utilisation technologique efficace d’une liste sélectionnée de biodéchets ayant une importance significative et issus à la fois du secteur industriel et agricole dans cinq pays africains : Maroc, Egypte, Ghana, Afrique du Sud et Kenya. Le consortium du projet  regroupe  aussi  des établissements de recherche issus de  Suède, Italie, Turquie, Malaisie, Indonésie. La coordination est assurée par l’Institut de Technologie du Danemark.

Les résultats des travaux réalisés comprennent l’élaboration d’un catalogue exhaustif des biodéchets en Afrique et  le développement de modèles de bioconversion de biodéchets identifiés en produits à haute valeur ajoutée. Ces modèles sont bien adaptées aux conditions socio-économiques des pays africains.

En tant que partenaire actif, l’IAV Hassan II a organisé en septembre 2011 la réunion de lancement du projet. Il a également abrité,  les 16  et 17 Septembre 2015, une conférence internationale sur le thème “Les Bio déchets pour des Produits à Valeur Ajoutée”.

  • Le projet OH-NExtgene :  

OH-NEXTGEN est un projet financé dans le cadre du 7ème PCRD européen. Il constitue un programme de formation basée sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le domaine des maladies zoonotiques négligées. le projet a permis de former de nombreux cadres africains dans le domaine de la santé animale.

  • Le projet Dewfora :  

Dewfora (2011-2014): Improved Drought Early Warning and Forecasting to Strenghten Preparedness and Adaptation to Droughts in Africa. Le projet Dewfora (7ème PCRD) vise à réduire la vulnérabilité à la sécheresse en Afrique par l’amélioration des prévisions, l’alerte précoce et la mitigation développant de nouveaux indicateurs de la sécheresse et en proposant des modèles météorologiques, hydrologiques et agro- météorologiques de prévision de la sécheresse. Ces composantes ont été testées et validées dans quatre cas d’étude à l’échelle du continent Africain, au travers notamment de l’implication des partenaires et du renforcement des capacités institutionnelles.
Le projet comprenait un certain nombre d’études de cas, notamment : le bassin de la rivière Limpopo (Afrique australe), le bassin d’Oum er Rbia (Maroc), le delta intérieur du Niger (Afrique de l’Ouest), le bassin du Nil bleu (Afrique de l’est) et une étude de cas panafricaine couvrant tout le continent africain. Dans le cadre de ce projet, l’IAV Hassan II est en charge de tester et valider un cas d’étude pour le Maroc en compilant, traitant et analysant les données hydrologiques, climatologiques et agronomiques à travers des modèles d’analyse et de simulation proposés par le consortium du projet DEWFORA.

Projets de renforcement institutionnel : NELGA

Afin de renforcer les capacités humaines et institutionnelles de mise en œuvre du programme foncier de l’Union Africaine (UA), le African Land Policy Centre (ALPC), anciennement appelé Land Policy Initiative (LPI), a mis en place un Réseau d’excellence sur la gouvernance foncière en Afrique (Network of Excellence on Land Governance in Africa – NELGA) en collaboration avec l’Allemagne, la Banque Mondiale et d’autres partenaires.
NELGA est un partenariat d’universités et d’institutions de recherche africaines de premier plan faisant autorité dans les domaines de l’éducation, la formation et la recherche sur la gouvernance foncière. NELGA compte actuellement plus de 50 institutions partenaires dans toute l’Afrique. Tenant en considération l’expertise de l’IAV et son partenariat consolidé avec les pays africains, il a été choisi comme nœud régional pour l’Afrique du Nord en Mars 2017.

Le Réseau d’excellence sur la gouvernance foncière a organisé les 29-30 Janvier 2018, un premier atelier sous le thème « formation et recherche au service du foncier ». cet événement a été l’occasion de réunir des experts et chercheurs d’institutions d’Afrique du Nord pour discuter de cette thématique.

Pour plus d’informations: www.iav.ac.ma/nelga/