Avis de Soutenance de Thèse de Doctorat présentée par : NATIFY Widad

AVIS DE SOUTENANCE

 DE THESE DE DOCTORAT

 

Présentée par :                 Madame NATIFY Widad

Domaine :                        Sciences Agronomiques et Agro-Alimentaires

Unité de Recherche :       Alimentation, Qualification  et Environnement des Productions Animales

Intitulé de la thèse :         Evaluation de l’effet de l’incorporation de l’algue marine Ulva lactuca (L.) dans l’aliment composé sur les performances zootechniques du tilapia du Nil (Oreochromisniloticus)

 

Membres du jury:

Pr BERDAY Nadia - IAV Hassan II, Rabat (Directrice de thèse)

Pr ARABA Abdelilah -  IAV Hassan II, Rabat (Membre du comité de thèse)

Pr BENABID Mohamed - Ecole Nationale Forestière d’Ingénieur, Salé (Membre comité thèse)

Pr CHAIR Mohammed - Faculté des Sciences d’El Jadida  (Rapporteur)

Pr HASNAOUI Mustapha - Faculté des Sciences et Techniques, Beni Mellal (Rapporteur)

Pr LAMRINI Abdeljaouad  - IAV Hassan II, Rabat (Rapporteur)

 

Date :                     Mercredi 12 juillet 2017 à 14h30

Lieu :                               Salle de Conférences, IAV Rabat

Résumé:

 

Le présent travail de recherche a pour objectif d’évaluer l’effet de l’incorporation de la farine d’Ulva. lactuca dans l’aliment composé sur les performances de production du tilapia du Nil élevé dans les conditions locales. Il consiste à faire une évaluation de : i)  l’effet de l’incorporation de la farine d’U. lactuca dans l’aliment pressé sur les performances zootechniques du tilapia du Nil en phase de grossissement, ii) l’effet de l’extrusion de l’aliment enrichi en algue sur les paramètres de croissance et  la composition corporelle du poisson, iii) l’effet de l’incorporation de l’algue dans l’aliment extrudé sur les performances de croissance et de reproduction des géniteurs de ce poisson.  L’expérience a été réalisée dans la station de pisciculture de Deroua (Béni Mellal) durant la période allant du mois d’avril 2014 au mois de juin 2015 et a concernée trois essais :  

Lors du 1er essai, trois aliments composés pressés isoprotéiques (32% de protéines brutes) contenant la farine d’U. lactuca à différents taux d’incorporation ont été élaborés : un aliment dépourvu d’algue pris comme témoin (PT) et deux aliments enrichis en farine d’U. lactuca avec des taux de 5% (PE5U%) et de 10% (PE10U%). Par la suite, ces aliments ont été distribués pendant 60 jours à trois traitements contenant chacun 60 mâles de tilapia du Nil d’un poids moyen initial (PMI) de 50 g à raison d’un seul type d’aliment par traitement. Les résultats ont montré qu’il n’y a pas de différence significative entre les trois traitements en termes de performances de croissance et d’efficacité d’utilisation des aliments chez ce poisson (p>0,05).

Lors du 2ème, essai un aliment composé extrudé (EE5%U) de formule et de composition tout à fait identique à celles de l’aliment pressé à 5% d’U. lactuca (PE5%U) a été élaboré. Les deux types d’aliments pressé et extrudé ont été distribués durant une période de 60 jours à deux traitements selon le même processus expérimental que dans le 1er essai.  Les résultats ont montré que les poissons nourris avec l’aliment extrudé à 5% d’U. lactuca ont présenté des performances de croissance et une utilisation alimentaire supérieures à celles des poissons nourris avec l’aliment pressé à 5% de la farine algale (p<0,05). La composition corporelle des poissons a été également affectée  par le type d’aliment distribué (p<0,05) avec une augmentation des teneurs en protéines et en lipides (16,98% et 17,83% respectivement) chez les poissons nourris avec l’aliment extrudé.

Lors du 3ème, deux aliments extrudés isoprotéiques (34% de protéines brutes), dont l’un est enrichi avec 5% d’U. lactuca (EEG5%U) et l’autre pris comme témoin (ETG) ont été préparé et distribués à deux traitement contenant chacun 45 de géniteurs du tilapia du Nil. Les résultats du suivi ont montré que les performances de reproduction des géniteurs nourris avec l’aliment extrudé à 5% d’U. lactuca ont été plus intéressantes que celles des géniteurs nourris avec l’aliment témoin (p<0,05). Les indices gonado-somatique (IGS) ont été également supérieurs (p<0,05) pour les géniteurs nourris avec l’aliment extrudé à 5% de la farine algale à ceux nourris par l’aliment témoin (3 à 3,6% contre 1,8 à 2,6% respectivement). Les indices viscèro-somatique (IVS) des géniteurs nourris avec l’aliment extrudé à 5% d’U. lactuca ont été inférieurs à ceux nourris par l’aliment témoin (p<0,05) (2,97% contre 3,8%). Cette étude montre que les performances de croissance et de reproduction du tilapia du Nil sont nettement améliorées avec un aliment composé extrudé incorporant 5% de la farine d’U. lactuca. Ceci peut être expliqué par la richesse de cette algue en vitamines notamment la vitamine C, en acides gras essentiels, et en glucides digestibles.

 

Mots clés : Oreochromis niloticus, Ulva lactuca, performances de croissance, efficacité alimentaire, reproduction, aliment pressé, aliment extrudé