Compte rendu de la formation sur l'audit interne FPMA-AE à l'IAV Hassan II

Projet AFREQEN « Qualité en enseignement supérieur pour les énergies renouvelables en Afrique du Nord & de l’Ouest »

Formation professionnelle ‘Auto-évaluation/audit interne’ (FPMA-AE-en)

IAV Hassan II, du 26 au 29 mars 2018

 

Une amélioration durable de la qualité ne peut avoir lieu sans évaluation et en l’occurrence sans auto-évaluation. C’est dans ce contexte que l’équipe IAV, partenaire du projet AFREQEN, a organisé un atelier de formation professionnelle, du 26 au 29/03/2018 à l’IAV Hassan II. L’atelier est centré sur l’auto-évaluation et le management qualité : Qu’est-ce que la qualité et en quoi consiste un système de management qualité ? Qu’est-ce que l’auto-évaluation et quels sont ces étapes ? Où se situe l’auto-évaluation dans un système de management qualité ?

Il a été organisé aux profits des membres partenaires du projet AFREQEN au niveau national : l’IAV Hassan II, l’Université Qadi Ayad et le Conseil Régional de l’Oriental.

 

Déroulement :

 

La séance d’ouverture, présidée par Pr. Bouslikhane, Directeur-Adjoint chargé de la Recherche et de la Formation Doctorale à l’IAV Hassan II, a été animée par Pr. Mosseddaq, coordinatrice du projet au niveau de l’IAV Hassan II[1], M. Luc Martin, chef de projet délégué du CIRAD et M. Olivier DIONIGI de l’Association ‘Qualité en Recherche et Enseignement Supérieur (QuaRES), animateur de la formation.

L’atelier s’est étalé sur quatre jours et a été organisé en quatre séquences principales :

  1. Séquence 1 : Rappel sur le management qualité & introduction à l’auto-évaluation
  2. Séquence 2 : Les techniques de l’audit interne
  3. Séquence 3 : L’analyse SWOT
  1. 4.Séquence 4 : Autres outils d’auto-évaluation

L’animateur a alterné des séances de présentation et des séances de travail et de discussion autour d’exemples concrets.

 

Evaluation et recommandations :

 

Les participants ont manifesté leur satisfaction quant au contenu de la formation, à l’approche d’animation et à la démarche pédagogique. Les échanges et discussions leur ont permis d’élargir leurs connaissances sur la question et d’améliorer leurs compétences en matière d’auto-évaluation.

Certains participants ont indiqué qu’ils auraient aimé avoir plus d’études de cas et d’exemples en relation avec les énergies renouvelables.

 

 DSC 0040          DSC 0052     

 20180329 142958           20180329 143030


[1] Pr. Baali, malade, n’a pas pu prendre part à cette séance.