L’objectif de la formation d’ingénieur Génie Rural (GR) est de former des cadres supérieurs capables d’occuper de postes dans le public, le privé et dans les organisations nationales et internationales en ingénierie/conseil, expertise, gestion/management, planification et suivi-évaluation dans les domaines s’articulant autour de :

  • L’hydraulique agricole : techniques d’irrigation et de drainage, gestion des périmètres irrigués, … ;
  • La gestion des ressources en eau et environnement: hydrologie, hydrogéologie, eau de surface, eau souterraine, gestion intégrée, qualité de l’eau et pollution, impacts sur l’environnement …;
  • L’hydraulique urbaine : AEP, Assainissement, épuration et recyclage des eaux usées, … ;
  • Énergie et environnement : production à petites échelles de l’énergie, électrification rurale, installations électriques, énergies renouvelables, carburants de substitution, gestion et distribution de l’énergie en milieu rural, bilan énergétique et maîtrise de l’énergie et étude d’impacts environnementaux.
  • Infrastructures : améliorations foncières, assainissement, constructions, ouvrages de génie civil, voirie et réseaux divers, routes et pistes rurales, collecte, traitement et stockage des déchets solides, etc.

A la fin de son cursus l’élève-ingénieur devrait être capable d’identifier, formaliser, analyser et répondre à des problématiques dans le domaine du Génie Rural et en particulier être capable de :

  • Identifier un problème d’ingénierie dans les spécialités des trois options : (1) Irrigation, gestion de l’Eau et Environnement (Irri) ; (2) Infrastructures, Eau potable et Assainissement (Infr); (3) Énergie et Agroéquipements (EnAg) et de saisir ses multiples facettes et implications aussi bien techniques que sociales et économiques, rechercher et mobiliser les ressources nécessaires pour le résoudre.
  • Maîtriser les outils de diagnostic, d’analyse, de rédaction, de prise de décisions, de management et de communication.